Retour à TOESIE

NAISSANCES DE LA POESIE


Chaque jour de l'année 2022, je célébrerai l’œuvre d'au moins une poétesse ou poète
( au sens flou du terme) dont c’est l’anniversaire.

Une lecture performance se tiendra en un lieu indeterminé, au gré des envies du moment.

Il en sera ici restitué une trace, ainsi que des indications et des commentaires critiques de bon aloi.

Un grand guide/calendrier poétique/anthologie personelle sera ainsi formé.

Nous nous limiterons dans l'ensemble à des oeuvres traduites en langue francaise,
tout en variant autant que possible les origines, les visions, les recettes poétiques explorés.

Il aurait été commode d'habiter à côté de la bibliothèque d'Alexandrie,
afin d'avoir accès à toutes les informations et textes possibles,
mais le papier brûle autant qu'il est précieux. Nous tâcherons ici d'en archiver quelques bribes.

Nous espérons ainsi recenser et remettre au jour ce que nous appelons Naissances de la Poésie,
en rendant hommage à tous les humains qui quotidiennement se sont attelés et s’attellent
encore à faire exister ce curieux horizon, et par une discpline quotidienne s'imprégner de cet élan.

Cela s’annonce comme une drôle d’aventure dont je ne connais pas encore le déroulement exacte,
aussi cahin-caha que sublimatique.

Ci-dessous le Calendrier qui se remplira au fil de l'année, avec différents liens, différentes traces.

Et d'autres choses ici
instatristanblumel


 JANVIER / FEVRIER / MARS / AVRIL / MAI / JUIN / JUILLET / AOUT / SEPTEMBRE / OCTOBRE / NOVEMBRE / DECEMBRE

.................................................................................

JANVIER: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1. Lecture Performance au Club Enfants de la Renouée, accompagné par le duo Kiwano // vidéo, poème.

Marie-Louise LaChapelle
- 1769 Paris.
Quoi de mieux pour commencer nos naissances que les paroles d'une sage-femme ? Le hasard de mes recherches a voulu que je tombe sur ses textes, fondateurs de l'obstrétique moderne, soit l'art de mettre au monde rendu à son discours le plus scientifique. J'en ai lu les premières lignes de l'introduction.
Pratique des Accouchements ou Mémoires et observations choisies, sur les points les plus important de l'art

Adonis alias Alia Ahlad Saïf
- 1930 Qasssabine, Syrie
Grand poète universel syrien, qui comme tout les "grands poètes" n'est pas toujours facile à aborder. On trouve plusieurs de ses textes chez Gallimard, qui accueille souvent de la poésie de ce type : éthérée, harmonique, au risque de l'ennui. Mais parfois il se passe quelque chose ... J'ai lu des extraits de Singuliers, qui mettent en scène une Génèse réinventée. Je ne suis pas le premier à lire des textes d'Adonis. De nombreuses vidéos de lectures se trouvent ici.

Jean-Pierre Duprey
- 1930 Rouen
Jeune poète tragique mort très tôt, qui propose une poésie assez noire, mais avec de réguliers grincements de rires et de lumières. On sent une certaine fougue, danse ivre et entrainante. Je me suis bien amusé à parcourir oralement son poème Où que j'erre, comme on peut le voir en partie sur cette vidéo. Première belle sensation de l'année !

Valentine Penrose - 1898 Mont-de-Marsan
Poètesse surréaliste très mystèrieuse, avec une écriture presque magique, sensuelle et parfois macabre, comme dans son roman La Comtesse sanglante (encore disponible), fameuse version féminine et féministe du mythe du vampire. De beaux articles sur son oeuvre par ici et . Je n'ai pu lire que quelques poèmes glanés, mais il faudrait je crois se plonger pleinement dans les oeuvres complètes (et épuisées...) comme la Comtesse Bathory dans un bain de sang, afin de retrouver jeunesse.


2. Lecture dans la rue, au lampadaire // sons

Blaga Mitrova
- 1922, Byala Slatina, Bulgarie
Poètesse bulgare, à l'écriture élémentaire. Va frapper là où il faut. Ses oeuvres sont là aussi difficilement dénichables, mais il fallait tout de même en parler. Comme cela est fait sur le site cahier rouge, avec le beau poème Verdict, très simple et fort.

Esope
- ~1990 Bordeaux
Jeune poète slammeur rappeur battleur animateur orateur,un vivant avec un certain talent brut donc, qui met son energie et sa voix dans le grand bordel de la poèsie et ce que cela comporte de murs, comme évoqué dans son tube Dans une clope & demi. J'ai pris plaisir à essayer de réciter un de ses textes, seul dans la rue,essayant au mieux de suivre le flow, comme . Un exemple de battle, un autre, et le site de l'interessé. Longue poésie à lui !


3. Texte collé au banc, chansons au piano avec Evan Bourgeau, // photos 1 2 3 4 5 6, Sons texte 1 2 3

Ossip Mendelstam - 1891 Varsovie, Empire Russe
Poète russe du siècle dernier. Des poèmes riches en méditations et évocations du temps d'alors, chargé du poids et de la beauté de l'existence. Comme si ça venait de très loin, mais du très loin juste là. J'ai déposé son épigramme à Staline qui lui a valu un emprisonnement, ainsi qu'un autre court poème, sympathique éclairicie. Et Celui qui trouve un fer à Cheval m'a séduit aussi. Du lourd vaporeux.

Jacques Vergier - 1655 Lyon
Contemporain de La Fontaine, qui préfère le vin à la philosophie. Ca rigole, ça boit, ça chante. J'ai lu sa chanson IV avec un accompagnement de Evan Bourgeau au piano,. On trouve ses oeuvres en belle langue, ici.


4. Poème collé sur affiche // photo, poème.

Maurice Mac-Nab
- 1856 Vierzon
Un drôle de poête chansonnier aux élégeantes lunettes, membres des géniaux Hydropathes que l'on retrouvera tout au long de l'année, et du fameux cabaret le Chat Noir. Son Electeur Embarassé est toujours d'actualité. On trouve ses autres poèmes Mobiles et Incongrus sur Gallica, et .


5. Poème collé sur un beau mur // photo, poème

Foroug Farrokhzad - 1934 Téhéran, Iran
Superbe poétesse iranienne, qui a su porter une parole politique et féminine dans un contexte pas évident. L'écriture est assez simple en appareance, sérieuse et comme frappée de vérités, d'élans libérateurs baignants d'images ouvertes, mais toujours bien ancrées dans un réel de femme iranienne. On trouve plusieurs articles sur son travail (par exemple chez la revue Ballast), un extrait de son documentaire La Maison Noire dont Chris Marker a fait l'éloge. Jacques Bonnaffé fait une belle lecture de La Soeur qui parait encore trop actuelle, malgré la disctance temporelle et spatialle. Et j'ai trouvé son recueil Une Saison Froide idéal pour notre hiver.


6. Fatrasie en douche // vidéo

Phillipe de Remy sir de Beaumanoir, Jean Bodel - ~1210 Picardie, ~1165 Arras
Nous plongeons dans le moyen-âge avec l'un des auteurs connus des Fatrasies, des poèmes à forme fixe de 11 vers (5 pieds puis 7 pieds, sur 2 rimes) dont le délire, l'éclat de rire subsersif, a traversé les âges. Ca vieillit bien je trouve, c'est encore percutant, et la poésie contemporaine s'en inspire quelque fois, dans la liberté du non-sens. Les surréalistes et Georges Bataille en ont traduit dans le numéro 6 de leur revue, jointe à celle attribuées au trouvère Jean Bodel D'Arras. Voici donc ces traductions et celles de Jean Dufournet, puis de Martjin Rus pour les fatrasies d'Arras. On trouve le texte original ici.

7. Errance en rue éponyme // photo piété moderne


Charles Péguy - 1873 Orléans
J'ai été intrigué par l'oeuvre de Péguy, par le personnage, par la prose aperçu dans le beau film Jeannette de Bruno Dumont. J'ai essayé de comprendre, de lire. Ses mots "Nous sommes des vaincus" ont été récités par un abjecte non-penseur dont je tairai le nom, et il y a là dedans un double aveu de défaite. J'ai été heureux de le voir célébrer par Bruno Latour, qui en parle très bien ici.  J'ai lu, et pour finir je suis allé errer en cette petite rue qui porte son nom, (et qui donne sur l'église Jeanne d'Arc) attendant comme certains de ses personnages, un saint-esprit qui n'est point venu...

8. Street Slam // court, long

Gaston Miron - 1928 Saint-Agathe-des-Monts, Quebec
Poète populaire québécois, célébré nationalement pour sa poésie accessible et pertinente, avec toujours un certain charme qui la distingue d'une écriture quelconque. Comme un Prévert québécois si on veut. Son Homme Rapaillé est un classique de grande facture. Avec par exemple, le beau La Marche à l'amour, notre premier poème d'amour de l'année (il en faut), lu ici par l'auteur.

Maras - XXème Bordeaux
Poète performeur rappeur improvisateur orateur animateur de la scène slam poésie sur plusieurs continents, de par sa folle energie et sa maitrise technique de la discipline oral. Cela fait partie des humains qui tentent le pari fou de rendre visible et populaire la travail du langage. Ca n'est pas toujours de la poésié bien élevée, reconnue par l'académie et la postérité officielle, mais ça claque, et il y a du monde qui est là, qui écoute, qui suit cette scène très vivante. Les tournois et autres events rassemble un public bien plus nombreux et captivé que n'importe quelle lecture octagénaire en librairie... Donc je dis chapeau. On se mate une superbe Ta Mère La Mieux (bataille de compliment plutôt que de clash), un concept lancé par l'interessé, en compagnie d'un autre grand nom de la scène Battle Rap, Wojtek. Et un exemple d'improviation avec des mots imposés. Ce sont les troubadours modernes. J'ai tenté pour ma part de reprendre à la volée Les Yeux de la Rue, en décors réel,court et long.

Charles Tomlinson - 1927 Stroke-on-Trent, Grande-Bretagne
Poète britannique qui a participé un recueil collectif devenu culte, le Renga, avec Octavio Paz, Jacques Roubaud, et Edoardo Sanguinetti. Il s'agit d'une forme poétique composé de quatrains, qui peuvent se lire en différents sens. C'est un trés beau recueil. Au départ je fut un peu indifférent, puis arrivé à I4 la sauce a prit, et tout est devenu magnifique, plein de subtilités et de lignes de forces. Après, c'est de la pure poésie, du langage condensé, de l'image et de subtiles blagues. Avec la variété d'ecriture dû au trvail collectif, le cocktail détonne. Comme l'objet est épuisé depuis 50 ans et que je suis une crapule archiviste, je nous le met , sans les préfaces explicatives des auteurs par ailleurs intéressantes. Bonne lecture !

9. Lecture Glauque // vidéo

Pierre Guyotat
- 1940 Bourg-Argental
Littérateur de l'extrème,  dès lors nous parlera plus de poésie radicale que de roman. Ses livres sont des objets violents, forcément illisibles un jour normal. Mais comme les livres de William Burroughs, certains Ferdinand Céline, ou le Finnegan's Wake de James Joyce, c'est à lire par bouffée, par court plongeon. Et alors il y a comme un immense plalsir à savoir que de tels paysages existent, et que l'on peut en saisir un panorama fugace. Je me suis donc plongé dans Éden,Éden,Éden. L'horreur de la guerre d'Algérie, du désert, de la violence humaine qui n'en finit plus de recommencer. J'en ai lu quelques pages dans un tunnel noir, ici.

10. Mer // photo

Robinson Jeffers - 1887 Pittsburgh, Etats-Unis D'Amérique
Poète de l'ouest américain assez typique du XXème des U.S.A. : l'immensité, la société qui avance, et l'individu au milieu de ce paysage. Avec autant d'accents philosophiques que de simples épiphanies quotidiennes. Un ton moins torturé que chez les cousins d'europe. On en verra d'autres sur notre route. Ca se lit et s'affiche très bien sur les murs. Alors en voilà un, au poil sur la connotation écologique et non-anthropocentrée

Grock - 1880 Loveresse, Suisse
Un clown de music-hall, qui a su mener la maladresse et l'élégeance à son point poétique. La guignolerie comme metaphysique, comme on peut la trouver chez un Chaplin au cinéma, où en version mélancholique avec l'Illusioniste de Sylvain Chomet. Un attachement datant de l'enfance me lie à ce personnage haut en couleur (controversé pour ses fréquentations durant la deuxième guerre etc) malgré le noir et blanc qui orne désormais ses numéros.

11. Beuverie // vidéo

Oswald de Souza Andrade - 1890 São Paulo, Brésil
Poète brésilien à l'écriture punk-coco, à la fois acide et pleine d'un étrange humour, réfléchissant sur les questions coloniales et culturelle, de la même manière que le mouvement de la négritude sur le continent africain. Son texte phare est le manifeste anthropophage, qui se propose de dévorer l'occident catholique à la manière amazonienne. Explosif. J'en ai gouté quelques phrases autour d'un verre, ici. On peut lire et .
 
12. Concerto avec Pluie Acide // sons 1 2

Camillo Sbarbaro - 1888 Santa Margherita Ligure, Italie
Poète italien du début du sciècle, dont le recueil Pianissimo a fait date. Une écriture qui tente d'allier la lourdeur du brouillard à la force de la vie en marche, paroles pleines d'une voix subjective, témoignage d'une présence au monde emprunt d'élan, sans maniérisme stylistique. Le même plaisir qu'un vieil album de chanson folk. Des extraits du texte, et une lecture accompagné à la guitare par le compère Pluie Acide, en archive.

13. Remix Popoésie // chanson Laujon feat Inna feat Sean Paul feat Renée

Pierre Laujon - 1726 Paris
Poète chansonnier et goguettier (?!) d'un autre temps. Il a eu un succès avec son chanson Paisibles bois, Vergers délicieux passée ensuite pour une chanson traditionnelle. Elle est impéclement écrite, puisqu'encore aujourd'hui, elle se marie à merveille avec le dernier tube pop en vogue. La preuve de l'immortalité de la poésie, malgré sa disparition materielle, à écouter ici.

14. Combat virtuel // vidéo

Don Quichotte - 1605 La Manche, Espagne
La folle bravoure de l'idalgo, ses aventures chevaleresque qui se lisent encore avec plaisir, proposant chapite par chapitre, comme épisode par épisode, une aventure comportant son lot de passage inoulbiables. La vision désanchantée/réancantée que propose Cervantes est encore actuelle, tant le monde d'aujour'hui est prit entre méta-réel des discours et des images, et catastrophe concrète où la folie parait une posture saine. Alors j'ai enfilé mon casque, et j'ai affronté les moulins de l'inexistence, ici.

15 . Fin du monde , slam mouillé // vidéos 1 2

Nazim Hikmet - 1902, Salonique, Empire Ottoman
Poète Turque à l'écriture ancré dans son histoire personelle, sa condition d'exilée. Parfois trop pompeux, poésie de catalogue. Mais frappe juste quand il reste simple sans trop en faire. Par exemple un poème drôle sur la Suisse. Et un autre à propos de la catastrophe environementale déjà préssenti à l'époque, lu à la fin du jour.

Abendsen - ~1990, Bordeaux
Slameur bordelais toulousain, lui aussi né en Janvier (il faudrait faire une étude...) qui écume les scènes et tournois de l'ouest. Un gout du décalage, par d'ingénieux jeu de langage. J'ai enfilé mon maillot pour rendre hommage à ses vagues, ici.

16. Abandon // vidéo

Laura Riding - 1901 New York, Etats-Unis D'Amérique
Poétesse américaine du XXième, à rapproché de Emilie Dickinson que nous verrons plus tard. Ecriture fine et très serrée, aux divagations philosophiques décisives, comme dans ce mystérieux poème que j'ai laissé aux milieu des décombres, lui proposant de faire corps avec sa méditation.

17. Gym-Haïku // vidéos 1 2

Philippe Denis - 1947 Bordeaux

et Les Maîtres Haïku : Matsuo Bashô, Yosa Buson, Kobayashi Issa, Masaoka Shiki - 17ème et 18ème siècle Japon

Philippe Denis est un poète et traducteur de nombreuses poésies, dont le tete de Laura Riding lu la veille, ainsi qu'une selections de Haikus des 4 grands maîtres dans son recueuil Inventions. Cela permet de comprendre les différences de ton et d'idées que l'on se fait sur ces courts poèmes. Ceux de Bashô sont plus sages, emprunt de reucueillement. Buson a une attitude plus profane et proche du sens commun. Issa laisse entrer le rire et le ridicule. Tandis que Shiki, ma petite préférence, parait plus tragique et torturé. Il faudrait récité 3 haikus par jour minimum, à chaque fois qu'un panorama ou le pet d'une mouche le permet.

18
. Plongée en archive // photos La Historia del Futbol Espanol puesta al Dia

Jacques Barbaut
- 1960 Auchel
Jacques Barbaut s'attele à ce curieux geste de l'archivage. Récolter des morceaux de monde correspondant à un critère précis, et de là composer un objet animé par un rythme et une texture propre. C'est une attention extrème portée à ce qui est déjà là, et dont la beauté reste inaperçu dans sa trivialité. Sauver de la disparition des éléments divers, les ramener au jour, voilà un beau programme poétique pas si loin du notre. On peut en voir des extraits sur le super site des Editions Nous, là. Ou bien faire écho à son geste en se prenant de fascination pour de curieuses archives footbalistiques.

19. Reprise hommage // vidéo

Brion Gysin
- 1916 Taplow, Angleterre
Brion Gysin est considéré comme l'inventeur de la technique dite du cut-up, qui consiste à mélanger dans le désordre plusieurs fragments textuels. Un geste popularisé par son compère William Burroughs. Il s'est aussi amusé avec la technique de la permutation, où les mots d'une phrase sont mélangé afin d'en explorer tout les combinaisons possibles. Comme dans ce drôle de Junk is No Good Baby. En hommage, j'ai uilisé sa technique sur Un Gros Carnaval Plein de Mimosas.

20. Collages - photo

Eugen Gomringer - 1925 Bolivie et Suisse
Poète suisse bolivien, fondateur de la poésie concrète, une poésie composée au plus près des mots, de leurs successions sur la page. Ces poèmes s'apparentes à des constellations. Il y une certaine puissance lyrique, tout en échappant au piège du minimalisme chiant. C'est très fort, et cela continue d'inspirer de nombreuses écritures. Son manifeste prône une poésie populaire et effective, que je me suis empressé de partagé sur un mobilier urbain. Loin des tartines verbales, de l'ecriture en moi-mo-je ou dépourvu d'être, il y a quelque chose de très précieux.


21. Ode à la vie - vidéo

Pierre Vinclair - 1982 Aurillac
Une écriture dans la continuité du vers classique, une certaine tenue et plénitude de la parole qui traverse les âges jusqu'à aujourd'hui. J'ai apprécié le recueil La Sauvagerie, composé de 500 dizains, donc 50 d'autres poètes et poétesse contemporains, portant tous sur un certain rapport à l'écologie. Avec de véritables bouts de natures donc. Le tout mélangé à l'art poétique, et différents hommages à son histoire. Nous restons dans la parole poétique humaine, bien encadrée, avec parfois des vagues et du feu, comme dans le trio péchu que j'ai lu au fil de la nuit, ici.

Geneviève Clancy - 1937 Boulogne-Billancourt
Une poétesse un peu disparue, à l'oeuvre oublié, qui recelle pourtant de belle lames de langue. Le tout est assez complexe à l'air, de par son aspect destructuré, mais on raccroche parfois à l'élan grâce à des percés assez punk et sauvage. J'en archivé des passages de son premier recueil La Fête Couchée, ici. Il y aurait de quoi écrire sur les murs.


22. Bougies - vidéo

Lord Byron - 1788 Londres, Angleterre
Symbole de la poésie romantique ténébreuse, toujours emprunte de brouillard et de coeur transpercés. Dans le temps les gens lisait de la poésie, qui à defaut d'écran constituait un divertissement populaire important. Dès lors ces grand poèmes épiques, à la manière de Liliade et l'Odyssée, ont quelque chose de fascinant. Comme cette histoire de pirates, ou encore plus mainstream ces stances élégiaques en hommage à Spiderman (les poètes sont voyant n'est-ce pas...), ce toast, cet ode à la joie. Et les ténèbres que j'ai lu et brûlés à la bougie, ici.


23. Alouette - chansons Ventadour feat the Week-End

Bernard de Ventadour


24. Poème mouillé - photo

Anne Archet - Montréal 1977, Québec
Autrice sulfureuse et subversive, qui arrive à concilié l'impératif révolutionnaire anarchiste, avec la jouissance orgasmique, et la qualité littéraire et poétique. Elle est très active sur les réseaux sociaux et internet. Très utilse pour sa dose quotidienne de foutre et de flamme. Il ne m'a pas fallut longtemps pour trouver un beau poème excitant et existentiel sur son site de poésie sale. Je suis allé l'écrire au bord de mer, dans un lieu à conotation échangiste, là où ça mouille...

Köln Concert - Keith Jarret 1975
Concert de piano solo improvisé légendaire, dont on fête bientôt les 50 ans. Quand la flemme d'ouvrir un livre prend le dessus, mais que désir de poésie il y a, on peut toujours compter sur la musique, souvent plus disponible et documentée que le domaine poétique. Attention toutefois, cela peut donner l'envie d'écrire...

Jeanne Dortzal
- 1878, Ghazaouet, Algérie Française
Poétesse, actrice et chanteuse, dont l'écriture, bien que forcément datée et emprunt des tics du siècle dernier, a une force qui continue de la porter, peut-être grâce à l'étonnante mélodie qui surgit dès les premières lignes, et aux régulières retombé à terre qui parsème ses poèmes, à lire ici.


25.

Ralph Salisbury, Gogisgy, Wendy Rose et la revue amérindienne la revue Sur la Tortue

Il existe une fascinante littérature indigène, qui pose une regard critique sur la colonisation et la condition moderne du peuple indigène, avec un bagage culturelle propre à son histoire. Elle est habité par un rare mélange de violence politique et de beauté sensible. La superbe revue (aujourd'hui maison d'édition) Sur le Dos de La Tortue dont les numéros sont disponibles en ligne permet de se plonger dans ses textes et auteurs, ainsi que l'Anthologie de la poésie amérindienne aux éditions Le Temps des Cerises. Je partager ici plusieurs poètes appartenant à ce champ contemporain.

Les poèmes de Ralph Salisbury (1924, Arlington) évoquent son héritage Cherokee, et les atrocité de la guerre. Le ton est souvent mélancolique, mais avec ce qu'il faut de rage et de vérité pour frapper un grand coup.
A propos des Sauvages, et Voici mon rêve de mort dans Sur le Dos de La Tortue numéro 4.

Gogisgy
(1927, Oklahoma), aussi connu sous le nom de baptème de  Carroll Arnett, Cherokee lui aussi, porte un regard désabusé sur l'histoire américaine, et l'étrangeté qui sépare la mystique indienne de celle du blanc middle-class. Ca rit noir, avec les armes. Chants de la Race, et Sur le Dos de La Tortue numéro 26.

Wendy Rose (1948, Oakland) est Hopi/Me-Wuk et grande poétesse. Elle fait naître le rire et les larmes à travers son cynisme et son hommage aux peuples indigènes, en s'appuyant sur des constats réfhéchi, ou ce qui être de simples anécdotes.
Truganinny, et Aux poêtes blancs qui voudraient tant être indiens, dans Sur le Dos de La Tortue numéro 21.







.................................................................................

FEVRIER:


.................................................................................

MARS:

.................................................................................

AVRIL:



.................................................................................

MAI:



.................................................................................

JUIN:



.................................................................................

JUILLET




.................................................................................

AOUT :

 

.................................................................................

SEPTEMBRE



.................................................................................

OCTOBRE:



.................................................................................

NOVEMBRE:




.................................................................................

DECEMBRE:

................................................................................

ET AUSSI:



.................................................................................

MERCI:

Un Nouveau Monde - Poésies en France 1969-2010, Yves di Manno & Isabelle Garron, Flammarion.
Les Techniciens du Sacré, Jerome Rothenberg traduit pas Yves du Manno, Editions Cordi.
Pièces Détachées - Une anthologie de la poésie française aujourd'hui, Jean-Michel Espitallier, Pocket 2011.
https://poetesses.blog4ever.com/
Deglee -

La Renouée, Duo Kiwano.





 JANVIER / FEVRIER / MARS / AVRIL / MAI / JUIN / JUILLET / AOUT / SEPTEMBRE / OCTOBRE / NOVEMBRE / DECEMBRE


  Retour à TOESIE